A la découverte des prairies fleuries
22 juin 2022

Alerte sécheresse juin 2022

La période de septembre 2021 à mars 2022 constitue la cinquième saison de recharge des nappes d’eau souterraine la plus faible connue depuis 1959. Aussi, un fort déficit pluviométrique est constatée au printemps 2022.

Ainsi, les débits des cours d’eau comme la Savoureuse ou la Saint-Nicolas ne cessent de diminuer. La proximité des limites des seuils, le basculement récent des prélèvements majoritaires d’eau potable de Grand Belfort Communauté d’Agglomération sur le captage de Mathay, sont autant de signaux qui confirment une situation préoccupante pour le sous-bassin de l’Allan.

Par ailleurs, les prévisions météorologiques pour les prochains jours sont incertaines : si des risques d’orages et d’averses sont annoncés, les cumuls ne devraient pas être importants avec une répartition des pluies inégale sur le territoire.

Dans ce contexte, et après consultation de la cellule opérationnelle sécheresse, Raphaël SODINI, préfet du Territoire de Belfort, a décidé, par arrêté préfectoral, de placer l’ensemble du département en situation d’ALERTE.

Ce classement en ALERTE entraîne une première série de mesures de restriction des usages de l’eau

⛔ INTERDICTION d’arroser les jardins potagers, les pelouses et massifs fleuris, les arbres et arbustes plantés en pleine terre depuis moins d’un an, les terrains de sport entre 8 h et 20 h

⛔ INTERDICTION de remplir les piscines privées et les bains à remous de plus d’un mètre cube

⛔ INTERDICTION de remplir ou de vidanger les plans d’eau

⛔ INTERDICTION d’alimenter les fontaines publiques et privées en circuit ouvert (lorsque cela est techniquement possible)

⛔ INTERDICTION de laver les véhicules à titre privé à domicile. Le lavage des véhicules reste autorisé dans les stations de lavage professionnelles équipées de matériel haute pression ou d’un système de recyclage de l’eau

⛔ INTERDICTION de nettoyer des surfaces imperméabilisées (façade, toiture, trottoir…)

⚠️ Il est demandé à chacun (particulier, collectivité, entreprise, agriculteur) d’économiser sa consommation d’eau que ce soit à partir des prélèvements d’eau dans les cours d’eau, dans les nappes phréatiques ou à partir des réseaux de distribution d’eau public. Chaque citoyen se doit d’être vigilant et de faire preuve de civisme pour éviter de gaspiller la ressource en eau.

Le préfet du Territoire de Belfort restera particulièrement attentifs à l’évolution de la situation. En cas d’aggravation, et conformément à l’arrêté cadre interdépartemental en vigueur, de nouvelles mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau pourraient être prises.

Raphaël SODINI, préfet du Territoire de Belfort, fait appel à la vigilance et au civisme de chacun pour appliquer ses mesures et réduire sa consommation d’eau. Il est rappelé que la ressource en eau est rare : soyons vigilants et économisons-là.

Merci !